Bienvenue à Corbigny

 Logo villes et villages fleuris
Accueil - Mairie

Mesdames et messieurs les parents d'élèves, 

Comme vous le savez notre école Jules Renard ne pourra pas rouvrir dans sa plénitude le 14 mai. Je voulais vous expliquer pourquoi nous avions pris cette décision d’une réouverture très progressive et prudente et vous expliquer aussi qu'elle n'est en rien définitive jusqu'aux grandes vacances.

 Tout d'abord, nous avons reçu l'ensemble des consignes de sécurité une dizaine de jours seulement avant la "rentrée" supposée. Ce protocole est draconien et à géométries variables en fonction des locaux, de la configuration des classes et des écoles. Ce qui est possible à un endroit ne l'est pas à un autre. Nous n'étions pas en mesure de mettre en place immédiatement tout ce protocole.

Soyez certains de notre totale implication pour le bien être de vos enfants. N'en doutez pas. Vous savez bien sûr que l'idée n'est pas de se dédouaner en se disant "Ne nous tracassons pas à mettre ces gestes barrières en place, fermons l'école jusqu’aux vacances, point final".

Je sais parfaitement que notre devoir en tant qu’élus est de faire en sorte que l'école rouvre et dans de bonnes conditions.

 Nous allons commencer par accueillir jeudi et vendredi tout d’abord les enfants dont les parents travaillent et sans service de restauration scolaire. Ils seront en tout petit nombre et encadrés par des enseignants. Ce ne sera pas une simple garderie mais bien le commencement d’une nouvelle démarche pédagogique. Les autres enfants restés à domicile seront toujours suivis par leurs enseignants en distanciel. Peu à peu, de jours en jours de nouveaux enfants seront accueillis (en favorisant les enfants en décrochage scolaire notamment) et ceux des classes charnières dont les parents le souhaitent

L'essentiel reste la sécurité absolue des enfants, des enseignants et du personnel municipal.

J'en viens donc à ce qui m'a conduit personnellement à adopter cette démarche.

Face aux avis tranchés et contradictoires des uns et des autres (certains pensent que de décider la réouverture des écoles est uniquement économique afin de permettre aux parents de reprendre le travail au détriment de la santé des enfants, d'autres pensent a contrario que les écoles doivent rouvrir car cela créé de graves traumatismes aux enfants), j'ai pris ma décision en n'écoutant que ce qui guide ma vie depuis le début : l'humanité et la précaution. Et ce, afin de ne faire prendre de risques démesurés ni aux uns ni aux autres.

J'entends toutefois l'angoisse qui est la vôtre et celle de vos enfants. C'est pourquoi nous avions d'ailleurs préféré il y a dix jours quand les parents nous demandaient de trancher vite et de façon claire, opter dans un premier temps pour la solution de ne pas rouvrir le 14 afin de nous laisser un temps supplémentaire pour accueillir vos enfants au mieux.

Notre école va rouvrir, très progressivement. Et ce dans l'état d'esprit qui doit être le nôtre face à ce déconfinement. 

Le fait que le virus ne circule pas de façon intense dans la Nièvre n'est malheureusement plus un critère. Regardez ce qui se passe en Dordogne ou dans la Vienne, des zones dites pourtant vertes depuis des semaines et où des clusters se récréent en un rien de temps, dès qu'il y a du relâchement. 

Je comprends votre impatience à retrouver notre vie d'avant mais nous allons faire les choses en douceur et nous l'espérons ainsi, faire les choses bien.

Maryse Peltier

Maire